Agir pour ma santé mentale
Nous savons aujourd’hui prendre soin de notre santé physique (éviter de fumer, bouger, manger sainement, etc.) Mais pouvons-nous en dire autant de notre santé mentale ?

Nous savons aujourd’hui prendre soin de notre santé physique (éviter de fumer, bouger, manger sainement, etc.)
Mais pouvons-nous en dire autant de notre santé mentale ?

Une réponse à un besoin

La nécessité de prendre soin de sa santé mentale est aujourd’hui une évidence, ET POURTANT la souffrance psychologique, quelle que soit sa forme, n’a jamais été aussi visible. Comment prendre soin de sa santé mentale ? Entre ce que la science préconise pour préserver sa santé mentale et la capacité des individus à mettre en œuvre des actions efficaces, un décalage apparaît.

#agirpourmasantementale

minds souhaite mettre à disposition du plus grand nombre des outils et des ressources pour améliorer son état de bien-être et faire sien le sujet de la santé mentale.
Ce projet propose de développer et tester des outils concrets pour:

Mieux comprendre
sa propre santé
mentale

Adopter et renforcer
des connaissances et des habitudes bénéfiques

Mettre en pratique ses connaissances via des modules pédagogiques

Ce projet s’adresse en premier lieu à des groupes particulièrement vulnérables,
avant de s’ouvrir au plus grand nombre grâce à des bonnes pratiques et des formats adaptés.

Un projet en 4 étapes

1.

Développer un dispositif d’aide interactif en ligne: avec des contenus tels que des vidéos, des infographies, ou encore des exercices pratiques, toute personne pourra développer ses compétences en matière de santé mentale.

2.

Cibler des populations prioritaires: les premiers.ères bénéficiaires du projet seront sélectionné.e.s parmi des populations particulièrement
vulnérables en matière de santé mentale selon les données épidémiologiques (personnes à bas revenu, personnes LGBTIQ+, personnes issues de la migration, familles monoparentales, personnes sans emploi, etc.).

3.

Tester l’efficacité et l’impact du dispositif sur la population cible :
mesurer le niveau de santé, vérifier que les messages sont compris et
que les solutions proposées ont un impact bénéfique sur les usagers.

4.

Diffuser et multiplier: sur la base de l’expérience vécue par les
premiers usager.ères de la plateforme, des bonnes pratiques seront
identifiées, les contenus du dispositif seront diffusés largement et adaptés pour s’adresser à d’autres publics et contextes (formats papier, traductions en différentes langues, conception d’ateliers de prévention, etc.)

L’ensemble de ce projet est basé sur les sciences comportementales et élaboré grâce à des données préalablement recueillies par minds dans le cadre de son activité scientifique.

Agir pour ma santé mentale

La recherche scientifique le prouve : il est possible d’améliorer sa santé mentale en agissant directement sur certains types de comportements. C’est l’essence même de ce projet initié et mis en œuvre par minds, association genevoise de promotion de la santé mentale, en partenariat avec l’Université de Genève, avec le soutien de l’Etat de Genève.

Université de Genève     

Investir c’est agir

Dans le monde, 1 personne sur 8 vit avec un problème de santé mentale, 1 milliard de personnes vit avec un trouble psychique mais seulement 2% du budget de la santé va actuellement à la santé mentale*
Avec ce projet, minds invite les décideurs et les défenseurs de la santé mentale à intensifier leur engagement !

*Source : Rapport 2022 de l’OMS sur la santé mentale «Transforming mental health for all »

Pour en savoir plus sur le projet,
contactez-nous sur

Soutenir le projet et faire un don