Actualités

minds talk #07 <br>— pas que des robots
minds talk

minds talk #07
— pas que des robots

Quelle place donner à nos émotions au travail ?

Peut-on travailler sans ressentir ? Pourquoi a-t-on peur d’exprimer nos émotions au travail, en particulier les émotions négatives ? Les relations de travail, ce vaste éventail de ressentis, sont aussi complexes que déterminantes dans la vie de chacun.e. Alors, est-il possible et souhaitable d’exprimer ses émotions au travail ? Vie professionnelle, émotions et santé mentale, c’est le thème de notre prochain talk.

Mercredi 12 octobre prochain, de 18h à 20h, à L’Espace – Chemin du 23-août 1, 1205 Genève, minds proposera un débat public intitulé « Pas que des robots » .

Gratuit et ouvert à tout-es, cet “apéro-débat" sera consacré à la place des émotions au travail. Nous nous questionnerons plus largement sur les conditions de travail favorables à la santé mentale des employé-es mais aussi celles qui ne le sont pas. Lassitude, bore-out, burn-out, « quiet quitting » … le monde du travail est agité par de multiples maux. Cela ne date pas d’hier mais la volonté de mettre des mots sur ce qui est ressenti, vécu et parfois non exprimé, est de plus en plus palpable.

Deux expert.e.s viendront lancer la discussion, suivi d’un échange de questions avec le public, puis d’une apéro dinatoire offert par minds.

Et vous, exprimez-vous librement vos émotions au travail ?

Rendez-vous

Mercredi 12 octobre
18h – 20h 
À l’ESPACE : Chemin du 23-août 1, 1205 Genève — Gratuit & sans inscription

minds vous invite à poursuivre le débat autour d’un verre et de quoi grignoter !

Nos invité.es

  • Anny Wahlen, psychologue du travail et des organisations et psychologue d’urgence, Fondatrice de Salutis network Sàrl
  • Donald Glowinski, Vice-doyen Haute Ecole de Santé – La Source, Directeur du programme « Compétences Emotionnelles » à l’Université de Genève · Centre Interfacultaire des Sciences Affectives, créateur de www.teamVision.ai.

Notre partenaire

Le Centre interfacultaire en sciences affectives (CISA) vise à mieux comprendre les émotions humaines et leur influence sur le comportement, les décisions, la santé et le bien-être.

  • Le CISA mène des activités interdisciplinaires de recherche
  • offre des formations pour les étudiants et le grand public
  • développe des applications concrètes profitables à la société.

“Il faudrait fuir comme la peste les émotions, pas nettes, sources de maux et de désordre. Improductives et contre-productives, elles seraient d’autant plus à bannir que suspectées, par-dessus le marché, d’être contagieuses.”
Aurélie Jeantet, sociologue

Travail et santé mentale

Nouveau dossier : infographie, chiffres, synthèses, graphiques et visuels. Du contenu référencé et validé scientifiquement.

Pour en savoir plus

Pour se former

Source